Le Bitcoin est-il fini ?

Le Bitcoin a connu une phase parabolique depuis le 12 Décembre 2020 allant toucher la coquette somme de 42 043 dollars. Depuis le 9 Janvier, il a perdu 30 % ! Peut on parler de Krach ?

Pour répondre à cette question il faut prendre un peu de recul par rapport à la situation. Le 13 Mars 2020, au lendemain du Krach du coronavirus, le Bitcoin atteint les 3 839 dollars. Ce prix n’a pas été vu depuis le 29 Mars 2019. Alors que le Bitcoin semblait avoir débuté son « Bullrun » c’est une descente aux enfers pour les uns, une opportunité pour les autres. Il convient de dire que le Bitcoin a subi de plein fouet la crise du Coronavirus subissant une chute de plus de 50 % de son prix.

Cependant il s’agissait bien d’une opportunité. En effet, 301 jours après son prix a été multiplié par 11.

Pour ceux qui ont commencé à investir début Janvier c’est un cauchemar. En effet le prix est passé de 42 000 dollars à 28 000 dollar. Soit une baisse de 30 %. Faut il pour autant s’inquiéter pour le Bitcoin ?

Graphique du « Bullrun » de 2017 du Bitcoin contre le dollar US.

Comme on peut le voir au dessus, le Bitcoin est un habitué des chutes vertigineuses. Il a ainsi connu trois grosses baisses avant de toucher le prix le plus haut du cycle, les 19 916 dollars. Et oui, ceci est monnaie courante pour le rois des crypto monnaies.

Nous sommes actuellement dans une phase importante du cycle haussier du Bitcoin. Cette phase est saine et permet aux investisseurs de faire des bénéfices. Les principaux indicateurs dégonflent pour mieux repartir à la hausse. Aussi, si on compare avec les cycles précédents, les cycles haussier sont censés être de plus en plus long au cours du temps. Les deux derniers cycles ont duré respectivement 734 jours et 1043 jours. Or, aujourd’hui nous en sommes à 313 jours (si on considère que le cycle haussier a débuté au lendemain du krach du coronavirus). Il semblerait logique que le Bitcoin atteigne un top fin 2021 voir 2022.

De plus, les gros portefeuilles tels que Grayscale, Microstratégy et bien d’autres semblent profiter de l’occasion pour se recharger en Bitcoin ! Jeudi 21 Janvier, le fond d’investissement Grayscale a fait l’achat de plus de 8 000 Bitcoin. Le CEO de Microstrategy, Michael Saylor a notamment twitter le 22 Janvier que son entreprise avait fait l’acquisition de 314 nouveaux Bitcoin pour un montant de 10 millions de dollars. Ils ont accumulé 70 784 Bitcoin…Vous pensez qu’ils ont l’air d’avoir peur de la récente baisse des prix ?

Graphique du Bitcoin en daily contre le dollar (23/01/2021)

Si on regarde d’un point de vue chartiste on voit que le prix repose sur une ligne de tendance depuis le 11 Décembre 2020. Cependant, le cours a cassé cette ligne le 21 Janvier avec une baisse de 15 %.

La baisse est elle terminée ?

La Kijun Sen touché deux fois par le cours du Bitcoin lors du dernier cycle haussier de 2017

Il est difficile de savoir comment va se comporter le cours dans le futur. Les jours à venir vont être décisifs. Pour les amateurs de chartisme et de l’indicateur Ichimoku Kinko Hyo on remarque que lors de grosses corrections le cours peut casser la Tenkan et venir se poser sur la Kijun (weekly). Or, pour le moment, le cours a méché légèrement en dessous de la Tenkan et pourrait éventuellement toucher la Kijun en cas de cassure de la Tenkan. Ceci amènerait le prix du Bitcoin à 26 000 dollars. Le cours aura alors subi une baisse de 35% ce qui est visiblement la norme pour le Bitcoin.

Pour le moment, on voit le prix du Bitcoin se rapprocher de cette ligne de tendance mais il est probable que le cours se fasse rejeter dans un premier temps.

Toutes ces données permettent de nous projeter. A plus ou moins long terme, il est très probable de revoir le cours à la hausse et repartir vers de nouveaux top historiques qui feront la une des journaux télévisés. Pour l’heure soyons patient et calme même en cas de chute plus importante.

Laisser un commentaire

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :